Empuries

La ville d’Empúries était dans l’Antiquité, la porte d’entrée à la péninsule Ibérique des cultures grecques et romanes. C’est son nom et l’importance qu’il eut aussi pendant le Moyen Age, ce qui a baptisé la zone comme Empordà. C’est le seule gisement arqueologique ou nous pouvons trouver au même temps des restes grecques, la colonie d’Emporion (qui signifie  » marché « ), avec une ville romaine, crée au siècle I a.C dessus un campement militaire romain.

Le gisement, creusé partiellement, peut se diviser en 4 partes qui correspondent aux successives occupations :
1- La première fondation grecque, située dans la péninsule, et qui s’appelait Palaiápolis (ville ancienne) qui faisait les fonctions de port commercial. Elle a était peux creusé depuis le moyen Age jusqu’à présente et elle a était habitée. Actuellement c’est juste au même endroit ou se trouve le village de Sant Marti d’Empúries.
2- La ville grecque continentale, prêt de la mer, appelé Neápolis (nouvelle ville) et fondée au siècle VI a.C, c’est celle qui contient les bâtiments les plus représentatifs de la ville.
3- La ville romaine, au est de la Neápolis, faite le 100 a.C dessus d’un ancien campement militaire. Au centre il y avait un grand « forum » (place) fermé, avec plein de temples et magasins, et des grands bains publiques.
4- Les restes d’un village ibère, les Indigets, jusqu’à présent pas localisé archéologiquement.

La visite a l’enceinte comprend un itinéraire pour les différentes parts du gisement archéologique, a moitié du quel nous trouverons le Musée monographique des excavations d’Empúries, ou se trouvent quelques objets découverts, ainsi que la salle dédié a Esculapio, dieux de la médecine et patron de la ville d’Empúries.
La visite est livre et coûte 3 euros (2 euros pour les retraités, mineurs de 18 ans et étudiants).). La visite est gratuite pour tout le monde le dernier dimanche du mois, le 23 avril, le 18 mai et le 2 et 11 septembre.

http://www.mac.cat/eng/Branches/Empuries
http://fr.wikipedia.org/wiki/Empuries

Retourner